Les tests du pancreas et les significations des resultats.

Les examens du pancréas permettent d’identifier les problèmes de votre pancréas et de diagnostiquer des maladies telles que la pancréatite et le cancer. Votre prestataire commencera souvent par une simple prise de sang. Les tests de la fonction pancréatique mesurent les valeurs des enzymes pancréatiques. Les tests d’imagerie peuvent aider à montrer une inflammation ou des anomalies affectant votre pancréas.

Que sont les tests du pancréas ?

Les tests du pancréas aident les prestataires de soins à évaluer la santé de votre pancréas. Votre pancréas est un organe important de votre système digestif. Il libère des enzymes digestives qui aident à décomposer les protéines et les graisses de votre alimentation, permettant à votre corps de récupérer les nutriments dont il a besoin. Il libère également des hormones qui neutralisent l’acide gastrique et régulent la glycémie. Un pancréas qui fonctionne mal peut être douloureux et entraîner divers problèmes digestifs, qui s’aggravent avec le temps s’ils ne sont pas traités. Les problèmes de pancréas peuvent également causer des problèmes à d’autres organes et indiquer d’autres conditions sous-jacentes. 

Les tests de la fonction pancréatique sont utilisés pour mesurer la sécrétion pancréatique chez l’homme. Ces tests sont cliniquement utiles pour distinguer les causes pancréatiques et non pancréatiques de la malabsorption. La malabsorption pancréatique se produit lorsque la sécrétion d’enzymes pancréatiques résiduelles ne représente que 5 à 10 % des niveaux normaux, comme c’est le cas dans les cas de pancréatite chronique sévère, où les tests de la fonction pancréatique sont fréquemment anormaux. Il existe des tests invasifs et non invasifs. Les tests les plus sensibles et les plus spécifiques, les tests de stimulation de la sécrétine et de la cholécystokinine (CCK), sont invasifs car ils nécessitent la pose d’une sonde gastroduodénale ; ils prennent également beaucoup de temps (2 à 3 heures) et ne sont réalisés que dans quelques centres médicaux. Les tests “sans tube” sont plus efficaces, mais, malheureusement, leur utilisation clinique est limitée par leur relative insensibilité à la détection de légères déficiences de la fonction pancréatique, comme dans la pancréatite chronique précoce, lorsque le test de sécrétine ou de CCK peut être anormal. 

Quelles sont les valeurs normales des enzymes vérifiées dans les tests sanguins du pancréas ?

La valeur normale de l’amylase sanguine chez une personne en bonne santé est de 23 à 85 unités par litre (U/L). Dans certains laboratoires, la fourchette de dosage va jusqu’à 140 U/L. La valeur normale de dosage de la lipase sanguine chez une personne saine est de 0 à 160 U/L. 

Que signifient des résultats anormaux d’un bilan de prise de sang du pancréas ?

Si vos taux de lipase sont élevés, vous pouvez avoir besoin de tests supplémentaires. Ces niveaux seuls ne peuvent pas déterminer la gravité de la pancréatite. L’examen peut inclure : 

  • Une endoscopie.
  • Une échographie.
  • Tomodensitométrie (CT).
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM).

Le pancréas est un organe glandulaire qui se trouve derrière l’estomac, près du foie, et produit des sucs digestifs qui se déversent dans l’intestin grêle. Le pancréas produit également l’amylase et la lipase, ainsi que de nombreuses autres enzymes.

L’inflammation du pancréas, également appelée pancréatite, entraîne généralement des taux élevés d’amylase et de lipase dans le sang. 

Selon le bilan de l’examen, si votre taux d’amylase est élevé, votre prestataire de soins verra qu’il y a un problème, mais il ne s’agit pas forcément du pancréas. Les niveaux de lipase comparés aux niveaux d’amylase montrent des résultats plus spécifiques pour le pancréas.

Des taux élevés d’amylase et de lipase dans le sang peuvent signifier que vous souffrez de pancréatite ou d’une lésion du pancréas. L’amylase et la lipase seront typiquement élevées trois fois plus que les niveaux normaux si vous avez une pancréatite aiguë. 

Une pancréatite aiguë peut accroître votre risque de tumeur neuroendocrinien du pancréas (tumeur des îlots pancréatiques). Si votre médecin confirme le diagnostic de cancer du pancréas, il essaie de déterminer l’étendue (stade) du cancer. La propagation du cancer du pancréas peut aller jusqu’au foie. Grâce aux informations fournies par les tests de stadification, votre médecin attribue un stade à votre cancer du pancréas, ce qui permet de déterminer les traitements les plus susceptibles de vous être bénéfiques. Le système de stadification du cancer continue d’évoluer et devient plus complexe à mesure que les médecins améliorent le diagnostic et le traitement du cancer. 

 

Partagez l'article
Facebook
Twitter